Les coursiers à vélo sur Paris

Depuis ces dix dernières années et même plus loin encore, un cri d’alarme a été lancé par les chercheurs concernant tous les habitants de la planète terre et particulièrement les pays riches. Les changements climatiques deviennent de plus en plus rudes et inquiétants.

La couche d’ozone qui nous protège est de plus en plus affaiblie par les importantes émissions de gaz à effet de serre. La conséquence est le réchauffement climatique. Cette réalité nous frappe en plein fouet et pourtant depuis longtemps les chercheurs nous somment de changer de comportement vis-à-vis de la nature. Il est devenu impératif voir vital de réduire les émissions de dioxyde de carbone.

Voilà le challenge du siècle. Mais comment réduire les émissions de gaz à effet de serre concrètement dans notre quotidien? En changeant tout bonnement de comportement vis-à-vis de la nature. Avoir une attitude plus écologique envers l’environnement. En effet nos activités industrielles ainsi que les moyens de transport que nous utilisons (grosses voitures, bateaux, avions) émettent beaucoup de gaz à effet de serres.

C’est pourquoi une entreprise de transport express la Compagnie1973 a mis en place un service appelé la course « zéro carbone ».

Avec ses coursiers vélo dans Paris, La Compagnie1973 effectue des livraisons rapides à Paris. Ce service est efficace pour la livraison de petits colis surtout avec les bouchons, mais elle est surtout écologique grâce au moyen de transport utilisé, le vélo. Voilà une initiative concrète qui vaut mieux que des protocoles d’accords pour réduire le réchauffement climatique. Cela va être possible grâce au vélo anti-réchauffement de Copenhague.

En effet lors du quinzième sommet international des Nations Unies pour le climat il est né une découverte qui mérite tout son intérêt même si on ne semble pas lui accorder beaucoup d’importance. Copenhague n’est pas totalement un échec. Car il est né du sommet un principe le transport « Zéro carbone » à l’image des coursiers vélo de Paris. La concrétisation de ce principe c’est l’invention de la roue de Copenhague (Copenhaghen Wheel). La réussite de Copenhague c’est le « vélo Anti-réchauffement » terriblement High Tech et écologique. En effet, les chercheurs du MIT (Média Lab’s Smart Cities Group) ont développés une roue dotée d’un moteur et d’une batterie. L’idée est d’intégrer dans la roue d’un vélo un moteur KERS (Kinetic Energy Recovery Système) c'est-à-dire un système de récupération de l’énergie cinétique généré lors du freinage.

Cette énergie stockée aide le cycliste lors d’une montée ou d’une d’accélération en circulation urbaine. Et c’est sa batterie de capteurs qui dispose d’un système de transmission Bluetooth capable de communiquer avec un Smartphone et une connexion internet. Cette roue rend le vélo hybride et communicant.

La roue sera commercialisée en 2010 et son prix sera le même que les vélos électriques entre 350 et 700 euros. Elle a l’avantage d’être adaptable sur plusieurs vélos même les plus anciens. Grâce à cette invention Copenhague compte atteindre la neutralité carbone en 2025 avec l’équipement de cette roue sur les vélos actuels et ainsi favoriser le transport à vélo dans la ville et les coursiers verts. L’objectif de Copenhague est de faire en sorte que 50% des trajets pour aller à l’école ou au travail se fassent à partir de ce vélo anti-réchauffement. Voilà un exemple pratique pour réduire le réchauffement climatique et qui vaut mieux que des protocoles d’accords.