La nourriture au Vietnam
Une pluie torrentielle nous a accueillis lors de notre première visite à Hanoi, la capitale du Vietnam. Il faisait chaud et le chaos constant de la circulation nous rendait fous. Mais ce qui nous a aussi frappés, c'est l'immense variété de restaurants vietnamiens, de stands de nourriture et de stands de restauration de rue avec des signes qui, en dehors du mot Pho, étaient difficiles à interpréter pour nous.

Le Vietnam suite aux guerres et à la colonisation, est un produit de l'histoire dont on ressent les multiples influences à travers les riches bouillons savoureux que les Vietnamiens vous servent, les plats créatifs qu'ils produisent et les fruits et légumes incroyablement frais qu'ils cultivent. C'est un pays où les choix alimentaires vont de la nourriture de rue vietnamienne peu coûteuse à la cuisine raffinée.

En fait, la cuisine vietnamienne offre une pléthore d'options exotiques, à la fois sucrées et salées, qui déconcerteront et tenteront les nouveaux visiteurs. En raison des nombreuses options alimentaires, la variété de la nourriture traditionnelle vietnamienne peut être déroutante.

La nourriture est une chose sérieuse au Vietnam. La plupart des gens dînent au restaurant tous les jours, sinon plusieurs fois par jour. Et qui peut leur en vouloir quand les saveurs sont si grandes et les prix des aliments si bas ? Bien que beaucoup commencent leur journée avec un Pho, ce n'est bien évidemment pas le seul aliment consommé par les locaux.

Les visiteurs avisés choisiront de manger avec les Vietnamiens dans des cafés en plein air, souvent assis sur de minuscules chaises en plastique et partageant des tables avec des étrangers. Les voyageurs gourmands adoreront ces repas à la fois pour la nourriture et l'expérience, sans parler des prix bon marché.

Manger au Vietnam a ses défis, et il ne s'agit pas seulement de monter et descendre des petites chaises en plastique. Le principal défi est de gouter tout ce qui se présente à vous.

Liens commerciaux