Quand changer ses fenêtres?
Même si bien installées, vos fenêtres s’abîment avec le temps et c'est bien normal. Cependant les usures ne se voient pas systématiquement. Il est donc important de savoir comment reconnaître une fenêtre usée. Dans cet article, vous trouverez des conseils ainsi que des astuces pour entretenir vos fenêtres et, ainsi, retarder leur changement.

Quels sont les éléments à prendre en compte ?

· La date d'installation : si votre installation est faite avec du simple ou du double vitrage et date des années 90 ou avant, il est nécessaire que vous les changiez. En effet, grâce aux méthodes actuelles, la protection contre le bruit ainsi que l'isolation sont bien plus performantes. Par ailleurs, si vous vivez en ville, une installation trop datée risque de faire trembler vos vitres au moindre passage routier.

· Les traces d'humidité : vérifiez que vos fenêtres (l'encadrement ou le dormant) n'ont pas de traces d'humidité, d'oxydation, de moisissures ou de déformations provoquées par des termites pour les menuiseries en bois.

· L'isolation des fenêtres : si vous sentez un courant d'air froid lorsque vous passez devant vos fenêtres alors qu'elles sont fermées ou que vous arrivez à identifier une fuite d'air ou un passage de ce dernier, vous devez changer vos fenêtres.

· Note : une fenêtre en mauvais état est à prendre au sérieux. En effet, si c'est l'isolation qui n'est plus bonne, les déperditions de chaleur de la maison peuvent être conséquentes (notamment en hiver). Cela risque de vous faire consommer plus d’énergie que nécessaire.

Astuces pour maintenir l'état de vos fenêtres plus longtemps

Si vous n'avez pas l'envie ou les moyens de changer vos fenêtre immédiatement, voici quelques astuces qui pourront vous permettre d'éviter le remplacement et de le repousser un an ou deux.

• Si vous avez des fenêtres en bois : rafraichissez régulièrement la lasure ainsi que la peinture de l'encadrement et des huisseries. Cela permet d'entretenir le matériau et d'allonger la durée de vie des menuiseries. Attention, il faut éviter de peindre les joints, cela les abîme plus rapidement. Pour les fenêtres en bois, il existe des traitements efficaces vendus en grande surface.

• Calfeutrez vos fenêtres : avec du joint autocollant ou du joint mousse pour garantir une plus longue isolation. C'est la solution la moins cher. Si vous avez plus de moyens, n'hésitez pas à changer directement les joints et à les remplacer par du neuf.

• Vous pouvez également poser un survitrage : la technique est rependue mais demande quelques manipulations complexes (notamment dans la pose des joints).

• Nettoyer vos fenêtres : le plus souvent possible en débouchant les bouches d'entrée d'air, en utilisant des produits spécialisés, etc...

Vous habitez dans le Jura ou le Doubs, demandez plus de renseignements à l'entreprise CLUB AMCC GOUGET SYLVAIN http://gouget.club-amcc.fr/