Prolongez la durée de vie de votre disque SSD
Introduction

L'optimisation des ressources informatiques implique presque toujours une sorte de compromis. Lors de "l'overclocking" d'un processeur, par exemple, les questions de fiabilité remportent sur les gains de performance. Cependant, quand il s'agit de maximiser la durée de vie de votre support de stockage Flash (disque SSD, clé USB), l'une des meilleures choses que vous pouvez faire est de se concentrer sur la réalisation de la meilleure performance possible. Plusieurs de ces mêmes activités qui améliorent les performances de stockage améliorent également la longévité de stockage Flash.

Les disques Flash de stockent les données sur des cellules au sein des puces de mémoire flash. Ces cellules peuvent être lues encore et encore sans impact sur la fiabilité du lecteur. Cependant, il existe une limite au nombre de cycles d'écriture. En tant que tel, la clé de l'amélioration de la longévité d'un lecteur flash est de minimiser les opérations d'écriture, ce qui contribue également à améliorer la performance globale. Les lecteurs flash (de classe entreprise) se sont avérés extrêmement fiables. Même si, en prenant des mesures pour réduire les opérations d'écriture améliore encore la longévité et les performances de la voiture.

Astuce pour prolonger la durée de vie de disque SSD

Astuce 1. Évitez les données de parité pour le stockage de mémoire flash.

Une des choses les plus importantes que vous pouvez faire pour prolonger la durée de vie est d'éviter d'utiliser des lecteurs flash dans les systèmes de stockage à parité telles que RAID 5 et RAID 6. Bien que ces données de parité fournissent un degré de protection contre les pannes de disque, il le fait au prix de la réduction de la performance et de la capacité de stockage. Dans le cas de stockage flash, les opérations d'écriture associées à des données de parité peuvent également diminuer la longévité du disque. Au lieu de cela, il est plus efficace d'utiliser un ensemble de grappe en miroir (RAID 1 + 0). Cela protège contre les pannes de disque sans les cycles d'écriture inutiles.


Astuce 2. Désactiver la défragmentation


Une autre recommandation consiste à désactiver la défragmentation pour les lecteurs flash. Le processus de défragmentation a été initialement conçu comme un moyen d'améliorer les performances en limitant les mouvements de tête de disque dur. Toutefois, les lecteurs flash ne possèdent pas de tête de lecture mécanique. En outre, le nivellement de l'usure atténue tout avantage qui pourrait être tiré de la défragmentation d'un lecteur flash.

La plupart des systèmes d'exploitation modernes désactivent la défragmentation automatique pour les disques SSD. Cependant, un certain nombre de situations peut provoquer le processus de défragmentation afin de fonctionner automatiquement, même si l'OS est conçu pour ne pas défragmenter la mémoire flash. Par exemple, si le système d'exploitation est incapable d'identifier un disque comme SSD (comme lors de l'utilisation d'un SSD générique), il assume généralement le disque est non-Flash. De même, les disques durs virtuels sont souvent traités comme un disque dur même si le stockage physique sous-jacente est à base de Flash.

Astuce 3. Désactiver le fichier d'échange de Windows

Une autre chose que vous pourriez être en mesure de faire pour améliorer la longévité du disque SSD est de désactiver le fichier d'échange pour tous les volumes de l'OS qui utilisent le support de stockage Flash. Le fichier d'échange Windows existe principalement comme un mécanisme pour surmonter les limitations de la RAM et stocker des informations de vidage sur incident. Selon la façon dont vos systèmes sont configurés, vous pourriez être en mesure de désactiver les "pagefiles" complètement ou les déplacer vers des volumes non-Flash. La désactivation du fichier d'échange de Windows a été vivement débattue pendant des décennies, mais un récent article de Microsoft TechNet se réfère au fichier d'échange à titre facultatif, et les changements, qui sont apparus dans le Windows 10 suggèrent que le fichier d'échange devient beaucoup moins importante qu'elle ne l'était autrefois.

Astuce 4. Évitez usure dynamique de nivellement pour les données statiques

Un dernier petit conseil est d'éviter de stocker des données statiques sur des disques qui utilisent le nivellement d'usure dynamique. Le nivellement d'usure prolonge la vie des lecteurs Flash en distribuant des opérations d'écriture dans la totalité du lecteur plutôt que d'utiliser les mêmes cellules en écriture à plusieurs reprises. Le nivellement d'usure peut être statique ou dynamique.

Conclusion

Un support de stockage Flash (disque SSD, clé USB) est complètement différent d'un disque dur classique. Le maintenir en bon fonctionnement, lui permet d'avoir une vie plus longue et de garder vos données en sécurité. En cas de souci d'accès à vos données sur un support Flash, Data Flash Back saura être à vos côté pour une intervention de récupération de données.