Assurance emprunteur : vers plus de transparence ?
Les dispositions mises en place par les lois Lagarde et Hamon permettent désormais aux emprunteurs de choisir librement l’offre qui les intéresse. Grâce à l’instauration du TAEA ou taux annuel effectif d’assurance, le particulier est en mesure d’obtenir une estimation plus précise du coût de son assurance emprunteur et peut jeter sans hésitation son dévolu sur d’autres offres comme l’assurance prêt immobilier generali.

Un devis plus clair Un grand tournant dans le domaine de l’assurance de prêt, le 15 octobre 2014, le Journal officiel a publié le décret qui précise toutes les modalités relatives à l’application de la loi sur l’instauration du taux annuel effectif d’assurance (TAEA) en matière d’assurance emprunteur. Cette nouvelle disposition, en vigueur depuis le début de l’année 2015, vise avant tout à apporter plus de précisions sur le coût réel d’une assurance de prêtdans un crédit. Le calcul de ce TAEA est relativement simple. Pour l’obtenir, il suffit de soustraire le taux effectif global d’un crédit sans assurance à celui d’un prêt auquel est associée une assurance. Il s’agit d’un élément de comparaison intéressant facilitant le choix de la formule d’assurance ou l’offre d’assurance prêt immobilier generali adaptée au profil de chaque emprunteur.

De nouvelles protections pour le consommateur L’année 2015 semble de bonne augure pour les emprunteurs puisque les nouveaux dispositifs pris en matière d’assurance de prêt se penchent principalement en leur faveur. La loi instaurant la mise en place du TAEA exige que la proposition d’assurance emprunteur remise avant l’accord de prêt comporte des informations sur le coût total de ladite assurance pendant la durée du crédit, mais aussi le coût que celle-ci représente par période. Les garanties proposées dans l’assurance, qu’il s’agisse de l’assurance prêt immobilier generali ou d’une formule proposée par une autre compagnie, doivent également être détaillées et remises avec la proposition d’assurance de prêt destinée au consommateur.

L’entrée en vigueur de ce TAEA tombe à point nommé pour les emprunteurs qui ont également la possibilité de résilier leur garantie emprunteur dans un délai de un an et la remplacer par exemple par une assurance prêt immobilier generali plus conforme à leurs attentes. Grâce à l’effort conjugué de la loi Lagarde et de la loi Hamon, les emprunteurs seront désormais maîtres de leur choix en matière d’assurance de crédit immobilier.