Les théories sur les cycles économiques
Un cycle économique est une tendance économique qui se poursuit sur une certaine période de temps. Cette tendance peut être due à des phénomènes majeurs comme l’explosion d’une crise financière qui va faire plonger une économie dans un cycle de récession. Ou, au contraire, une découverte scientifique majeure qui va entrainer un cycle d’expansion. On va distinguer 4 principaux cycles d’expansions : la phase de reprise, la phase d’expansion, la phase de surchauffe et la phase de récession.

Dans l’histoire plusieurs économistes se sont risqués à des définitions des cycles économiques et en ont distingué plusieurs types qui se retrouvent dans 2 catégories principales : les cycles courts et les cycles longs.

Les cycles courts seraient dus à des surinvestissements et à des achats de stocks importants en phase d’expansion (théories de Kitchin et de Juglar). En effet, en phase d’expansion les entreprises gonflent leurs stocks pour répondre à la forte demande, mais lorsque la demande diminue les entreprises anticipent une baisse plus forte et passent alors à la phase de déstockage. Idem pour les investissements, en période d’expansion les taux d’intérêts sont faibles donc on emprunte plus facilement incitant les agents économiques à investir. Mais pour pondérer l’inflation les taux d’intérêts sont forcément amener à remonter et a ainsi faire baisser les investissements.

Les cycles longs on principalement été défini par un économiste du nom de Kondratev, qui estime qu’un cycle long s’étale sur une période qui va de 30 à 50 ans. Pour lui, les phases d’expansions ne peuvent être liées qu’à des innovations majeures qui vont faire découler des innovations annexes et qui va donner lieu à de la croissance. Mais petit à petit l’économie va arriver à une saturation laissant ainsi la place à une période de récession en attendant la prochaine révolution majeure.

Pour en savoir plus sur le Forex et les différentes stratégies de trading à adopter, rendez-vous sur tribuforex.fr.