Une hausse des taux du crédit immobilier?
Finis les crédits qui sont à la portée de tout le monde, finis les investissements immobiliers. Quiconque lirait cet article en aurait la chair de poule et jetterai aux oubliettes tout projet immobilier.

Cependant, la majorité des établissements bancaires ne s’accordent nullement avec l’idée que tend à véhiculer l’article. Le début de l’année 2012 n’a entraîné aucune hausse notable dans les taux des crédits immobiliers. De plus, grâce au PTZ Plus 2012, il est encore possible de bénéficier de conditions d’emprunt préférentielles.

L’impact de la crise

Il est vrai et impossible à nier que la France souffre de la crise économique et que la situation financière n’est pas des plus encourageante, mais cela ne signifie pas obligatoirement que les taux des prêts vont augmenter, et sûrement pas d’une manière aussi fulgurante que celle dont parle l’auteur de l’article.
Cela en surprendra plus d’un, mais inutile de vous inquiéter, aucune hausse réelle des taux de crédits immobiliers n’a été détectée.
Les courtiers, dont la principale fonction est de suivre et de déterminer l’état des taux et leurs tendances, ont affirmé qu’il n y avait pas lieu de s’inquiéter ni de laisser tomber ses projets. Les bénéficiaires du prêt à taux zéro peuvent également recourir à ce type d’emprunt pour faire diminuer le coût de leur crédit.

En effet, depuis Décembre 2011, les barèmes ne se sont pas spécialement modifiés.
Quand à la hausse des taux, certaines banques ont effectivement choisies de les augmenter, mais ce de façon minime, entre 0.05 et 0.2% et uniquement pour les prêts à longue durée.
Par contre, un bon nombre d’établissements bancaires ont plutôt baissé les taux des crédits immobiliers, et ce de 0.1% à 0.25%, selon les critères de chaque banque.
Ces données tendent donc à confirmer une baisse plutôt qu’une hausse des taux. De plus, les conditions qui régissent les prêts immobiliers sont toujours les mêmes et sont tout au profit de l’emprunteur. Dans le cas où vous choisissez un courtier pour trouver le crédit qu’il vous faut, ces conditions peuvent être encore plus avantageuses, car le courtier a pour rôle de vous trouver le prêt qui s’accorde avec votre situation financière ainsi que vos projets.

Malgré les conséquences du refinancement et de l’instabilité des taux, les établissements bancaires n’en démordent pas : leur activité est et doit rester de qualité.