Avez-vous pensé aux peluches pour Pâques?
Il est neuf heures, ce sont les vacances scolaires, dehors, un soleil lumineux darde de ses rayons le jardin dans lequel vous avez savamment dissimulé les petites merveilles qui vont enchanter vos bambins en ce jour de Pâques. A l'intérieur, des rires éclatent. Les enfants sont réveillés et ils trépignent d'impatience. Il va vous falloir déployer des trésors d'ingéniosité pour les faire tenir tranquilles jusqu'à ce que la fameuse chasse aux oeufs en chocolat ne commence.

Vous avez allumé la télévision et vous misez sur les dessins animés pour les distraire, mais les petites têtes se tournent sans cesse vers la fenêtre qui les sépare du jardin. La pelouse tondue n'offre que peu de cachettes possibles, mais les bosquets, les arbres et les massifs de fleurs, eux, sont d'appréciables alliés. Si le petit dernier aura un peu de mal à trouver, vous savez que l'aîné, lui, n'aura aucun mal à débusquer rapidement son butin, c'est l'avantage de l'expérience.

Oui, mais vous souriez à cette idée, car cette année, les cloches se sont révélées plus ingénieuses.

Après de longues minutes d'attente, ils s'agitent dans le canapé, plus moyen de différer, ils n'en supporteront pas davantage, c'est certain.

Vous ouvrez la porte et c'est le top départ. D'abord timides, les petits s'enhardissent peu à peu. Le plus petit semble un peu perdu dans ce jardin qu'il connaît pourtant si bien. Mais le plus grand vient à son secours et bientôt ce n'est plus une compétition acharnée entre vos enfants mais bel et bien un travail d'équipe. Le plus grand organise la traque, les plus jeunes lui obéissent sans ciller, sans doute trop heureux de bénéficier de son aide précieuse.

Les moindres recoins sont méthodiquement passés au peigne fin. Vous avez bien travaillé, ils ont un peu de mal à trouver.Quand soudain, retentit un cri de surprise joyeuse. Le petit dernier court vers vous à toutes jambes pour vous montrer fièrement sa trouvaille. Une adorable peluche munie d'un sac dans lequel vous avez glissé un oeuf en chocolat recouvert d'un papier d'aluminium aux couleurs flamboyantes. Il hésite, qui du chocolat ou du jouet en peluche lui procure le plus de plaisir...

Au fond cela n'a aucune importance, car si la confiserie lui offrira le plaisir du palais, le jouet, lui, lui permettra de se souvenir longtemps de ce merveilleux matin de Pâques.