Les différents types de pilules contraceptives
Vous avez récemment commencé votre première pilule contraceptive ou vous venez de la changer pour x raison et vous vous demandez en quoi votre pilule contraceptive diffère de celle de votre meilleure amie ou sœur. Vous trouverez ci-dessous les différents termes associés à la pilule contraceptive.

Les pilules contraceptives progestatives

Ce type de pilule contient uniquement de la progestérone (par exemple le Désogestrel). Elles sont généralement prescrites chez les femmes ne pouvant prendre d’oestrogènes (fumeuses, allaitante, souffrant de diabètes ou de thrombose aigue). Son action est d’empêcher l’entrée des spermatozoïdes dans l’utérus. Exemple de pilule contraceptive 100% progestative : Cerazette.

Les pilules oestro-progestatives ou combinées

Ce sont celles qui sont le plus généralement prescrites. Elles contiennent 2 hormones féminines, la progestérone et l’œstrogène, qui combinés, permettent de faire croire au corps qu’une ovulation a eu lieu. Ces pilules sont à prendre pendant 21 jours suivis par 7 jours de pause. Exemple de pilule contraceptive oestro-progestatives : Mercilon, Marvelon ou Cilest.

Les pilules contraceptives de 3ème génération

Ce type de pilule contraceptive est arrivé il y a maintenant plus de 3 ans. Elles sont peu dosée en oestrogènes et sont donc mieux tolérées. Elles ne sont pas remboursées par la sécurité sociale mais existent en version générique. Exemple de pilules contraceptive de 3ème génération : Qlaira.

Les pilules contraceptives monophasiques, biphasiques et triphasiques

Les pilules monophasiques (qui sont d’ailleurs toujours combinées) signifient que tous les comprimés d’une plaquette sont dosés pareil. Les pilules biphasiques contiennent 2 types de dosage et les triphasiques 3 types de dosage. Ces différences s’expliquent car certaines femmes ne supportent pas de recevoir la même dose d’hormones chaque mois.

Les pilules normodosées, minipilules et micropilules

Les pilules normodosées renferment une quantité élevée d'éthinylestradiol (oestrogène de synthèse), environ 50 ug, les minipilules contiennent beaucoup moins d'éthinylestradiol (40 ug ou moins) et les micropilules n’a pas d'éthinylestradiol.

Plus d'informations sur les pilules avec Meds4all

Liens commerciaux
Communiqués du même auteur
Pas d'autre articles de l'auteur
Un communiqué au hasard