Des thés différents pour chaque pays
On se rend vite compte qu'il n'y a pas grand chose à voir entre un thé du Japon, un darjeeling indien, un thé vert chinois, un rooïbos d'Afrique ou un Yunnan chinois. De leur couleur à leur goût et à leur odeur, tout les sépare.

Cela vient du fait que selon les pays, ce ne sont pas les mêmes variétés qui sont cultivées, mais c'est aussi parce que le thé n'est pas préparé de la même façon. En effet, les durées et les méthode de séchage et de fermentation influent fortement sur le produit final obtenu.