L'utilisation des bougies parfumées
La bougie existe depuis le moyen âge. Elle a avant tout été créée pour éclairer les endroits sombres.

Elle se composait d’un corps gras, soit de la cire d’abeille, et d’une mèche centrale réalisée avec un fils de chanvre et deux de coton.

Elle était particulièrement utilisée pour éclairer les églises.

La bougie parfumée est apparue bien après.

Vers les années 1780, un chimiste découvre une nouvelle recette pour réaliser les bougies, en y incorporant des ingrédients issus de la pétrochimie. C’est alors le début de glycérine et la production de masse.

La bougie est alors revue sous toutes ses formes, couleurs et parfums.

On découvre aujourd’hui des bougies parfumées à tous les gouts : fruités, fleuris, gourmands, chocolatés …. La bougie parfumée n’est plus désormais un produit de simple éclairage, mais un produit de décoration d’intérieur et un parfum d’ambiance.

Les senteurs de la bougie parfumée se diffusent par sa combustion. C’est donc ses éléments qui s’évaporent dans l’air que nous respirons.

Il est important de choisir des bougies parfumées de bonne qualité pour sa santé et celle de son entourage.

On retrouve en effet des éléments peut désirables pour le corps et la santé dans les bougies parfumées industrielles classiques, tel que du plomb dans la mèche, de la paraffine solide (distillat du pétrole).

Privilégiez toujours une bougie parfumée naturelle composée d’huiles végétales ou cire naturelle. Ce type de bougies parfumées sont difficiles à trouver sur le marché. Les artisans créateurs en proposent davantage.