Défiscalisation et Photovoltaïque
Avec cette nouvelle législation, le crédit d’impôt pour l'énergie solaire est désormais révisé à 13 %, soit une régression d’environ 10 % par rapport à 2011.

Le crédit d'impôt photovoltaïque

Le crédit Impot Photovoltaïque

entre dans la même catégorie que les autres stratégies de défiscalisation destinée à favoriser l’investissement en faveur de cette énergie verte. Cette mesure est reconduite pour cette année au même titre que celle relative aux pompes à chaleur, aux chaudières et à l’énergie thermique. Cette subvention reste valide jusqu’à la fin 2012 et permet aux particuliers et professionnels d’investir dans des moyens de production énergétique durable et d’en tirer un bénéfice financier substantiel pendant 20 ans. Avec ce dispositif, vous profitez en effet d’une défiscalisation de 22 % si le matériel a été installé par un professionnel agréé. Les ménages non imposables bénéficient également d’un crédit d’impôt plafonné à 22 % sur le prix du matériel installé.

Les conditions d'obtention du crédit d'impôt

L’octroi des aides de crédit d’impôt pour l'énergie Photovoltaïque est soumis à quelques conditions. La défiscalisation est seulement accordée lorsque l’installation du matériel a été effectuée par un professionnel agréé. Cette réduction est valable pour une résidence principale. Enfin, il est nécessaire de joindre la facture relative à l’achat du matériel photovoltaïque avec la déclaration d’impôt. Quel que soit le cas, le crédit d’impôt Photovoltaïque comporte différents plafonnements. Pour une personne seule, le plafond accordé est de 4000 euros, ce chiffre double pour une personne mariée. Un dépassement de ce seuil est toutefois possible, cette augmentation est de l’ordre de 400 euros par personne supplémentaire.

Autres subventions pour investir dans le solaire

En dehors du Crédit Impot Photovoltaïque, d’autres mesures permettent également de financer l’investissement dans le

Photovoltaïque

. L’ADEME ou Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie apporte son soutien à ceux qui investissent dans l’énergie renouvelable à savoir l’énergie solaire. L’aide financière apportée par l’agence n’est toutefois pas systématique. L’ANAH ou Agence Nationale pour l’Habitat peut également accorder une subvention pour l’investissement relatif à l’énergie solaire. Ce financement entre dans le cadre de sa politique sur l’amélioration de la sécurité, des équipements et de la salubrité d’une habitation. Des aides complémentaires peuvent aussi exister en fonction de la zone géographique concernée par l’investissement. Ces subventions émanent souvent de la région ou des collectivités locales.