Crédit d’impôt 2012 pour les chaudières et poêles à bois
Taux du crédit d’impôt 2012 pour les chaudières à condensation et les poêles à bois
Comme on s’y attendait le crédit d’impôt 2012 est venu apporter un nombre incalculable d’ajustements et changement à celui qui datait de 2012. Les changements survenus sont relativement nombreux en plus du rabot général de 15%, la majeur partie des éco travaux ont vu leur taux de subventions revues à la baisse surtout pour les projets mono travaux.

Ci dessous nous ous fournissons le taux des crédits d'impôts des éco travaux les plus populaires parmi les Français.

Taux du crédit d’impôt 2012 pour les chaudières à condensation
La chaudière à condensation permet de réaliser jusqu’à 30% d’économies d’énergie comparée aux chaudières plus traditionnelles.
Economique et écologique l’état promeut son adoption par les particuliers, grâce entre autre à un crédit d’impôt 2012 assez incitatif.
Dans le cadre d’un mono-travail, le taux accordé est de 10%, taux qui sera porté à 18% dans le cadre d’un projet multi-travaux.

Crédit d’impôt 2012 pour l’isolation des combles
Les combles qu’ils soient aménagés ou perdus représentent un point important de perdition de chaleur, raison pour laquelle il est de prime importance de bien isoler et ainsi obtenir d’importantes économies d’énergie. En outre le crédit d’impôt 2012 permet de récupérer jusqu’à 23% de l’investissement engagé pour les travaux d’isolation de combles sous forme de réduction d’impôt.

Taux du crédit d’impôt 2012 pour les poêles à bois
Les poêles à bois sont le symbole d’un système de chauffage propre. A ce titre ils sont subventionnés par le crédit d’impôt depuis son lancement en 2005.
Le taux du crédit d’impôt pour les poêles à bois varie en fonction de plusieurs de critères tels que l’état du projet (nouvelle installation ou renouvellement) et la nature du projet (mono travail ou multi travaux).

Si le projet est un mono travail et une nouvelle installation le taux est de 15%

Si le projet est un mono travail et un renouvellement le taux est de 26%

Si le projet est un mono travail et une nouvelle installation le taux est de 23%

Si le projet est un multi travaux et un renouvellement le taux est de 34%

PS : Le taux final du crédit d’impôt pour les portes fenêtres a finalement été fixé à 10% pour les mono-travaux et 18% pour les multi-travaux