Le business de la Coupe du Monde
Depuis le 9 septembre dernier a lieu la 7ème coupe du monde de rugby de l'histoire, cela se passe en Nouvelle Zélande jusqu'au 23 octobre. Ce ne sont pas moins de 20 nations qui s'affrontent pour décrocher le titre tant convoité de Champion du monde de rugby.

Cette compétition engendre un véritable business afin de rentabiliser l'événement, c'est bien évidemment vrai pour le pays hôte, mais ça l'est aussi pour les chaînes de télévision qui diffusent les rencontres.

En France c'est TF1 qui a décroché l'exclusivité des retransmissions des coupes du monde de rugby 2007 et 2011, cela lui aura quand même coûté la modique somme de 50 millions d'euros ! Cette impressionnante somme d'argent est versée à l'IRB (instance mondiale du rugby) qui se charge ensuite de rétribuer tous les ayant droit.

Alors bien sûr TF1 cherche à rentabiliser cet événement au maximum, pour cela la chaîne a rétrocédé les droits de retransmission de certains matchs à France Télévision et à Canal+, mais M6 n'a pas été retenue ... Mais la principale source de revenu est la publicité diffusée avant et pendant les matchs. Le coût d'un spot publicitaire dépend bien sûr du match diffusé, plus on avance dans la compétition plus c'est cher, et c'est d'autant plus cher si le match concerne l'équipe nationale. Mais ce montant est également indexé sur les audiences réalisées : plus il y a de téléspectateurs, plus c'est cher.

A titre d'exemple, si la France va en finale de cette compétition, le spot de 30 secondes à la mi-temps sera facturé 100 000 euros. Pour cette même finale si l'équipe nationale n'est pas au rendez-vous, le spot coutera "seulement" 48 000 euros !