Les hotels d’Imlil au Maroc
Apres votre sejour dans un riad de Marrakech ou dans un hotel de marrakech , nous vous proposons quelque adresses sur la ville d’Imlil.

Hôtel-café El-Aïne : à l'entrée du village sur la droite. Une dizaine de chambres rudimentaires mais propres et calmes, avec douche commune. Demander de préférence une chambre à l'étage, la 17 (la mieux) ou, à défaut, la 16 ou la 18. Petit patio avec un noyer au centre. Dans le séjour, une biblio­thèque contenant, entre autres titres on ne peut plus variés, le Larousse gastronomique de 1938. La cuisine de Mohammed, très simple et faite devant vous sur un brasero, ne doit rien à cet ouvrage mais elle est goû­teuse. Une adresse sympa et bon marché.

Gîte de Mohammet-Aït-ldder : à 500 m du refuge du CAF. 4 cham­bres propres avec 2 toilettes et 2 douches (eau chaude). Terrasse. Cuisine.

Café Aksoual : en face du refuge CAF. Chambres bon marché, avec sanitaires collectifs. Eau froide. Poussiéreux en saison sèche, étant en bordure de piste. La propreté est au rendez vous !

Atlas Gîte .Ce gîte est au départ du sentier, à la sortie du village, dans une grande batisse en pierre ouvrant sur le vallon et ses noyers centenaires et entourée d'un beau jardin fleuri. Compter 270 Dh (27 €) la demi-pen­sion pour 2. Le gîte comprend 3 chambres doubles avec salle de bains, ainsi que 2 chambres communes. La cuisine, excellente, est dite à base de produits maison. La specialite de Jean-Pierre est la cuisine de l'agneau, qu'il prépare de
toutes les façons. Une étape pour se refaire une santé entre deux randonnées. Jean-Pierre, qui vit depuis de nombreuses années au contact des berberes, vous conseillera .

Refuge CAF : on peut réserver auprès du CAF de Casablanca . Une quarantaine de places. Très bon marché mais sale et sans électricité. L'accueil est sympa. Le CAF de Casablanca gère encore 4 autres refuges dans le massif du Toubkal : Oukaïmeden, Toubkal (Neltner), Tazarhart (Lépi­ney) et Tachdirt. Ils sont tous gar­dés, équipés de couchettes avec matelas mais sans couverture. Il vaut mieux prévoir son matériel de cuisine. Chaque refuge dispose d'un équipement sommaire de secours. Si l'on ne possède pas la carte de membre du CAF, les prix sont majo­rés .

La Kasbah du Toubkal : se garer dans le parking d'Imlil, pour­suivre à pied et prendre à gauche à la sortie du village. C'est fléché. Compter 10 mn de marche ou demander à un muletier du village de vous y conduire (pour environ 10 Dh, soit 1 €) dans cette ancienne kasbah, restaurée par un groupe anglais, sur les contreforts de Imlil, compter 250 Dh par personne en demi-pension (25 €). Repas à 100 Dh (10 €). Pas d'alcool. Ges­tion franco-marocaine pour cette au­berge composée de dortoirs et de deux chambres avec douche, de grands salons berbères, hammam, bibliothèque, etc.