Quel statut choisir entre auto-entrepreneur et portage salarial?
Les personnes qui souhaitent avoir une activité secondaire, tester un concept ou un projet peuvent le faire légalement sans devoir créer de société.
Ils doivent pour cela choisir un statut fiscal, les plus connus étant l'auto-entreprenariat et le portage salarial.
C'est d'ailleurs le moyen conseillé pour les particuliers qui ont des idées qu'ils souhaitent développer (ex: services pour les particuliers, traduction, homeshoring...) tout en restant salarié dans leur entreprise.
Si le résultat n'est pas concluant, ils peuvent arrêter leur activité sans risques.


Les points communs aux deux solutions
    + Facilité d'accès
    + Utilisable pour une activité complémentaire, même si les revenus sont très faibles
    + Si pas de revenus, pas de salaire, pas de dépenses

   
Les avantages et inconvénients du portage salarial
    + La société de portage effectue toutes les démarches
    + Statut de salarié (protection juridique, cotisations retraite et chômage)
    + Assurance RCP (Responsabilité civile professionnelle)
    + Remboursement des frais professionnels (matériel informatique, téléphone, ADSL, noms de domaines, publicité, déplacement...)
   
    - Cotisations élevées : le revenu net avant impôts est d'environ 50% du C.A.
    - La négoce n'est pas possible (achat-export, revente de matériel...)
    - Revenus calculés sur le C.A. et non le bénéfice


Les avantages et inconvénients du statut d'auto-entrepreneur
    + Cotisations faibles : le revenu net avant impôts est d'environ 77% du C.A.
    + Négoce possible
    + Revenus calculés sur les bénéfices
   
    - L'auto-entrepreneur est responsable indéfiniment sur ses biens propres (entreprise individuelle)
    - Le C.A. est plafonné à 32 000 € / an pour la prestation de services
    - Pas d'assurance RCP (Responsabilité Civile Professionnelle)
    - Pas d'assurance chômage
    - Pas d'agrément pour établir des conventions de formation
   
   
   
Conclusions :
    1. Le statut d'auto-entrepreneur est à plus avantageux si il y'a très peu de frais à déclarer, si une partie des revenus doit être redistribuée (négoce, commissions, revente...)   
    Portail officiel des auto-entrepreneurs : http://www.lautoentrepreneur.fr
       
    2. Le portage salarial est à préférer dans les autres cas, les garanties acquises (protection du salarié, agrément de formation) compensant les revenus plus faibles.   
    Société de portage salarial sur internet : http://portage.anified.net
   
    3. Il est possible et de plus en plus conseillé de faire cohabiter les deux solutions, le portage salarial peut par exemple être utilisé pour déduire des frais de fonctionnement, et le statut d'A-E lorsque les revenus sont inférieurs au plafond autorisé, ainsi que pour la négoce.

 

 

M. Alexandre THIL
press@anified.net
Tél. : +33 (0)3 67 10 00 04
Fax : +33 (0)9 72 11 23 73

Liens commerciaux
Communiqués du même auteur
Pas d'autre articles de l'auteur
Un communiqué au hasard